Les textes fondateurs

Les textes de Tournons la page

L’appel  de lancement de Tournons la page

 

Le rapport « En Afrique, comme ailleurs, pas de démocratie sans alternance »couverture rapport

 

Le rapport « En Afrique, comme ailleurs, pas de démocratie sans justice fiscale »

infographie

 

Comprendre notre mobilisation en 7 questions

 

Charte d’adhésion Tournons la Page

 

 

Les textes internationaux

 

Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (Union Africaine) 

 

Déclaration universelle des droits de l’homme (Nations Unies)

 

Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (Nations Unies)

 

Nos inspirations

La charte du Mandé 

 

Gene Sharp – De la dictature à la démocratie 

 

Achille Mbembe – Sortir de la grande nuit

 

L’Etat en Afrique – Jean-François Bayart 

 

Ibrahima Thioub – « Le modèle colonial français a laissé l’Afrique à l’état de squelette »

 

Revue Projet n°351 – Démocratie en Afrique : quels défis ? 

 

La démocratie ne s’exporte pas, elle se conquiert.

Qui a renversé le dictateur Compaoré ? Non pas les interventions occidentales, mais un million de manifestants, pour la plupart jeunes et sans affiliation partisane, désireux de faire le ménage à la tête de l’État, à coups de « Balai citoyen », cette large mobilisation galvanisée par des chanteurs en vogue, ou au sein de mouvements structurés de plus longue date comme l’Organisation Démocratique de la Jeunesse. Des jeunes conscients de leurs responsabilités – eux qui s’employaient à nettoyer la ville dès le lendemain de la Révolution. En janvier 2015, qui a obligé Joseph Kabila à reculer après sa tentative de suspendre la tenue de l’élection prévue en 2016 à un recensement qui aurait opportunément repoussé l’échéance de quelques années ? La rue, encore et toujours. Au prix du sang (43 morts à Kinshasa et d’autres dans le reste du pays) et d’une répression qui se poursuit, hélas.

 

Tourner la page ne suffit pas.

Encore faut-il écrire la suite ! Car la démocratie ne se conquiert pas en un jour, elle se conquiert tous les jours. Faire de l’alternance un pilier de la construction démocratique, faire de la mobilisation pour l’alternance un catalyseur de l’engagement citoyen, voilà l’enjeu. Au Sénégal, le mouvement « Y en a marre », initialement mobilisé dans un front du non au coup d’État constitutionnel, forme désormais les jeunes à la citoyenneté. C’est à ce titre que le mouvement Tournons la page réfléchit à divers sujets pour construire la démocratie : fiscalité, droit à l’information, protection de l’environnement, régionalisation constitutions et travail législatif…

laisser un commentaire

* champs obligatoires