Revue de presse – 2017 #15

CAMEROUN

« La réponse répressive de Yaoundé envers les anglophones est incompréhensible »

Rentré au pays après une longue carrière à l’ONU, l’avocat Simon Munzu a créé l’Anglophone Dialogue Forum pour trouver une issue à la crise. Lire la suite.

 

SÉNÉGAL

Les électeurs sénégalais dépassés par le nombre de candidats aux législatives.

Pas moins de 47 partis ou coalitions présentent des candidats à la députation, un record qui risque de peser sur le bon déroulement du scrutin. Lire la suite.

 

RÉPUBLIQUE DU CONGO

Biens mal acquis : la fille et le gendre de Denis Sassou-Nguesso mis en examen.

Selon l’AFP, la fille et le gendre du président congolais Denis Sassou-Nguesso ont été mis en examen cette semaine dans l’enquête sur l’origine du patrimoine de l’entourage de dirigeants africains en France. Lire la suite.

 

GABON

Le rapport critique de la Francophonie sur la présidentielle

 

Le rapport de la mission de l’Union européenne -dépêchée au Gabon lors de la présidentielle d’août 2016, contestée par Jean Ping- avait déjà mis en cause la sincérité du scrutin et avait demandé un recomptage des voix dans la province du Haut-Ogooué. Ce qui n’a pas été fait. Une autre importante mission était sur place au Gabon lors de l’élection, il s’agit de la mission de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). RFI s’est procuré le rapport de la mission, qui n’est pas encore public, mais que les autorités gabonaises ont reçu. Lire la suite.

 

Violences post électorales au Gabon : la CPI a terminé sa mission préliminaire

Les conclusions de la mission préliminaire des experts mandatés par la Cour pénale internationale au Gabon vont être transmises au parquet qui décidera ou non de l’ouverture d’une enquête pour « crime contre l’humanité ». Lire la suite.

 

MALI

Le référendum sur la Constitution reporté à une date inconnue

Les détracteurs du projet de révision du texte fondamental estiment qu’il donne trop de pouvoirs au président de la République. Lire la suite.

 

BURUNDI

Nouvelle vague d’arrestation dans les rangs de l’opposition

Plusieurs militants du MSD d’Alexis Sinduhije et du FLN d’Agathon Rwasa et des partis de l’opposition burundais ont été arrêtés depuis vendredi. Des mouvements déjà ciblés ces derniers temps à plusieurs reprises. Le fait qu’ils aient été arrêtés par le même service nous laisse penser qu’il doit y avoir un lien entre les arrestations. Ils seraient accusés de participation à des bandes armées, mais il n’y a aucune preuve, aucune information précise de la part de la police. Ecouter ici. 

 

 

laisser un commentaire

* champs obligatoires