Revue de presse – 2017 #16

AFRIQUE

Sommet de l’UA: de l’opportunité de la taxe sur les produits non africains

Comment sortir l’UA de sa dépendance financière à l’égard des pays occidentaux et de la Chine ? C’est l’un des enjeux du 29e sommet de l’UA ce lundi et ce mardi à Addis Abeba. Il y a un an, au sommet de Kigali, les chefs d’Etat africains ont adopté le principe d’une taxe de 0,2% sur les produits non africains qui arrivent en importation en Afrique. Aujourd’hui, l’heure est à la mise en œuvre concrète de cet accord. Mais ce n’est pas si simple. Lire la suite.

 

AFRIQUE DU SUD

Une conférence de l’ANC à haut risque pour Jacob Zuma

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a ouvert ce vendredi une importante conférence de l’ANC, son parti, avec un appel à l’unité. Plus de 4000 délégués de ce mouvement sont réunis pendant six jours à Soweto afin de définir les grands axes politiques du parti. Mais cette année, ce grand raout prend une autre dimension. L’ANC est en pleine crise, certains réclament la démission de son leader Jacob Zuma, embourbé dans les scandales, et la course à sa succession est déjà engagée. Lire la suite.

 

MADAGASCAR

A Madagascar, les juges ne veulent plus recevoir des ordres du pouvoir

L’intervention du ministre de la justice pour protéger « Mme Claudine », une proche conseillère du président, est le scandale de trop pour les juges, qui appellent à nouveau à la grève. Lire la suite.

 

GUINÉE EQUATORIALE

Procès « biens mal acquis » : « La condamnation de Teodorin Obiang serait un bon signal aux kleptocrates africains »

Tutu Alicante, avocat spécialisé dans les droits humains et directeur de l’ONG EG Transparency qui lutte pour la transparence en Guinée équatoriale, a été entendu comme témoin le 26 juin lors du procès des « biens mal acquis » à l’encontre de Teodorin Obiang. Regarder la vidéo.

 

BURUNDI

L’UE échoue à convaincre le groupe Afrique-Caraïbes-Pacifique de sanctionner le Burundi

Les pays de l’ACP, notamment africains, estiment ne pas avoir de leçons à recevoir des Européens malgré des violations flagrantes des droits humains et de la Constitution par le président Nkurunziza. Lire la suite.

 

GABON

Gabon: une crise post-électorale émaillée de crimes contre l’humanité?

Une juge d’instruction française a décidé d’enquêter sur d’éventuels crimes contre l’humanité perpétrés lors des violences post-électorales au Gabon après la victoire controversée d’Ali Bongo à la présidentielle de 2016. Lire la suite.

 

 

 

laisser un commentaire

* champs obligatoires