Revue de presse – 2017 #22

ANGOLA

Elections en Angola: polémique dans l’attente des résultats définitifs

L’Angola est toujours dans l’attente des résultats définitifs des élections législatives du 23 août dernier. Les derniers résultats partiels, publiés vendredi 25 août par la Commission électorale, concernaient 98 % des suffrages et annonçaient une large victoire du MPLA, parti au pouvoir depuis l’indépendance de l’ancienne colonie portugaise. Les principaux partis d’opposition tout comme plusieurs figures de la société civile contestent non seulement ces chiffres mais aussi la validité du dépouillement et de la compilation des votes. Ils dénoncent des irrégularités mais n’ont, pour l’instant, entamé aucune action en justice. Lire la suite.

 

GABON

Un an après la présidentielle, un pays en situation délicate

Un an après la réélection d’Ali Bongo Odimba à la présidentielle du 27 août et des violences post-électorales inédites, le Gabon reste en position délicate entre un pouvoir qui tente l’ouverture, un opposant qui conteste sa légitimité et une population préoccupée par le ralentissement de l’économie, tout comme le FMI. Lire la suite.

 

AFRIQUE

Des dirigeants africains et européens attendus à Paris pour un mini-sommet sur la crise migratoire

Le président français Emmanuel Macron a convié des dirigeants africains et européens à Paris lundi après-midi. L’objectif : conjuguer leurs efforts pour faire face à la crise migratoire. Lire la suite.

 

CAMEROUN

Malgré Boko Haram, le Cameroun veut rouvrir des écoles dans l’Extrême-Nord

Dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, des écoles fermées depuis 2014 à cause des attaques de Boko Haram devraient rouvrir leurs portes pour la rentrée, prévue le 4 septembre. Trois départements sont concernés, le Logone et Chari, le Mayo Sava et le Mayo Tsanaga. Le gouvernement estime que la situation sécuritaire est suffisamment bonne dans ces zones. Lire la suite.

 

MALI

Après plus de trois ans d’absence, l’Etat est enfin de retour à Kidal

Le gouverneur de la région a pu rejoindre son poste à la faveur d’une trêve entre les ex-rebelles touareg et les groupes armés pro-gouvernementaux. Lire la suite.

 

KENYA

Les raisons du revirement de Raila Odinga

Sous la pression habile des modérés de l’opposition et des partenaires internationaux, le leader a finalement renoncé à contester dans la rue la victoire de Kenyatta. Lire la suite.

 

 

laisser un commentaire

* champs obligatoires