Revue de presse – 2017 #24

CAMEROUN

Le Cameroun anglophone, en ébullition, compte ses morts.

Deux régions de l’ouest ont proclamé leur « indépendance » symbolique. Un premier bilan officiel fait état de 17 personnes tuées par les forces de l’ordre. Lire la suite.

 

Violences au Cameroun: l’ONU demande une enquête aux autorités

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a demandé aux autorités camerounaises « une enquête » sur les « actes de violence signalés dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest du pays le 1er octobre » ayant donné lieu à « des pertes en vies humaines ». Lire la suite.

 

RWANDA

Inculpation de l’opposante Diane Rwigara pour incitation à l’insurrection

L’opposante rwandaise Diane Rwigara, qui avait tenté de se présenter à la dernière présidentielle face à l’homme fort du pays, Paul Kagame, a été inculpée avec sa mère et sa sœur pour « incitation à l’insurrection », a-t-on appris mardi. Lire la suite.

 

TCHAD

La réforme constitutionnelle est en marche

Le Tchad s’avance petit à petit vers un changement de sa loi suprême. Des équipes chargées de rendre dans moins d’un mois un rapport provisoire ont déjà écrit un premier jet. Deux tendances émergent : une légère décentralisation, et un possible encadrement des mandats électifs. Lire la suite.

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Émotion autour de militants des droits de l’homme toujours en prison

En République démocratique du Congo (RDC), 33 militants arrêtés, samedi dernier, à Goma, pour avoir réclamé la tenue de la présidentielle avant la fin de l’année ont été libérés ce mardi 3 octobre au soir. Elles avaient été détenues pour avoir manifesté dans le chef-lieu du Nord-Kivu. En revanche, à Lubumbashi, cinq militants pro-démocratie arrêtés à la fin juillet sont, eux, encore en prison. Amnesty international vient de lancer une « action urgente » en leur faveur. Une coalition d’une trentaine d’ONG a déjà appelé à leur libération. Écoutez le lien ici.

 

TOGO

Les députés d’opposition versent leur prime aux victimes de la répression

Au Togo, les députés de l’opposition ont refusé il y a quelques jours de voter un projet de loi du gouvernement sur les réformes constitutionnelles. Contre toute attente, ils ont découvert, sans aucune explication, un surplus de leurs indemnités versées fin septembre. Ils ont alors décidé d’en faire un fonds pour venir en aide aux victimes des manifestations de l’opposition dans les villes de Mango, Bafilo et Sokodé. Lire la suite.

 

BURKINA FASO

Campagne de souscription pour un mémorial Sankara

Au Burkina Faso, la campagne de souscription nationale pour la construction du mémorial dédié au président Thomas Sankara a été lancée lundi soir au stade de Ouagadougou devant des milliers de jeunes et en présence de l’ex-président ghanéen, Jerry Rawlings. C’est le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, et les membres du gouvernement qui ont déposé leur contribution. Une cérémonie de lancement qui a connu la participation des délégations venues du Benin, Niger, Mali, Congo, Côte d’Ivoire et de nombreux artistes. Lire la suite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

laisser un commentaire

* champs obligatoires